nl | fr | en

Terug naar Hiroshima - Retour à Hiroshima - 2010

Nominé pour le Prix Hercule Poirot du meilleur roman à suspense de l’année

Japon, 1995. Hiroshima est le cadre où le destin met en présence un certain nombre de protagonistes qui ne vont pouvoir échapper au drame. Xavier Douterloigne, fils d’un diplomate, est de retour dans cette ville où il a passé sa jeunesse ; il cherche à retrouver un peu de sérénité après la mort de sa sœur. L’inspecteur Takeda trouve le cadavre d’un bébé difforme sous le Mémorial de la Paix, ces vestiges qui rappellent la guerre. Un criminel, dont on dit qu’il est l’incarnation du démon japonais Rokurobei, défend sans pitié son empire mafieux contre sa fille Mitsuko qu’il juge folle. En toile fond, le passé ineffaçable d’Hiroshima hante les esprits. Les expériences menées par l’unité secrète japonaise 731 pendant la Deuxième Guerre mondiale jettent une tache sombre sur la famille impériale.

 

Au bas de la page, vous trouverez quelques chapitres en russe, traduits par Larisa Biyuts, et 30 pages en anglais, traduites par Brian Doyle 

 

 Commentaires de presse

« Terug naar Hiroshima de Bob Van Laerhoven est peut-être le plus complexe des romans policiers flamands à ce jour. Plusieurs intrigues se déroulent en parallèle, se croisent et s’enchevêtrent pour se séparer de nouveau. Avec ce roman policier d’allure internationale, Van Laerhoven a écrit un magnum opus dont le souvenir s’inscrit dans la mémoire comme un fer rouge. »

Fred Braeckman dans “De Morgen”

« Après deux ans d’écriture intensive, Bob Van Laerhoven a enfin terminé son magnum opus. Terug naar Hiroshima est un drame incestueux cruel, qui capture tant la tragédie de la bombe atomique que la déréalisation et l’aliénation d’une vie violée avec, en fond, l’époque hypersensible de récession économique. La société est un corps : blessé, torturé, amputé. Comme l’esprit humain. Pour le lecteur en quête de qualité. »

Lukas De Vos, Knack

« Le nouveau thriller de Bob Van Laerhoven est le plus ambitieux des cinq ouvrages sélectionnés pour le prix Hercule Poirot. Bob Van Laerhoven surprend par une histoire ingénieusement agencée, qui force l’admiration par l’ampleur de la narration. »

John Vervoort, “De Standaard”

« L’intrigue a lieu en 1995. Un demi-siècle après la bombe atomique, Hiroshima est redevenue une ville normale. Les personnages que Van Laerhoven y fait évoluer, eux, sont loin de l’être : un inspecteur mentalement déchiré par ses origines (il est le fils d’une Hollandaise, violée par un Japonais dans un camp de prisonniers), un jeune auteur punk qui a du mal à dissocier la fiction de la réalité, une fille chaotique qui fuit son père, un gangster ultra-violent, et qui a passé la majeure partie de sa vie cachée dans une île minière désertée, un fils de diplomate belge qui essaie de tirer au clair la mort de sa sœur. L’histoire dans laquelle ils s’encadrent n’est pas faite pour les âmes sensibles, comme en témoigne le crime qui déterminera le cours de leur vie : près du Monument de la Paix, on découvre le cadavre calciné d’un bébé contrefait qui ressemble comme deux gouttes d’eau à la photographie d’un bébé mort, trouvé juste après l’attaque atomique, il y a cinquante ans. Bob Van Laerhoven est passé maître dans l’art de créer des atmosphères, et le livre tout entier baigne dans un relent annonciateur de catastrophe. Est-ce dû à l’endroit lourdement chargé d’histoire, ou à ce sentiment d’aliénation, si typique de notre société moderne ? »

Jan Haeverans, Knack

« Un roman policier littéraire, complexe et effrayant, qui réfère entre autres aux séquelles de l’attaque atomique qui a frappé le Japon. »

Linda Asselbergs, Knack Weekend

« Avec Terug naar Hiroshima, l’écrivain Bob van Laerhoven a su faire alterner la tension et le drame à la perfection. Les protagonistes, bien que peu ordinaires, sont criants de vérité, et la description du « nouveau » Japon, où la criminalité est occultée, est cinglante. Mais l’impression la plus forte demeure le compte rendu de la frappe à la bombe atomique et de ses séquelles pour les habitants d’Hiroshima. Le tout se traduit par un roman policier littéraire captivant et surtout très plaisant à lire. Vivement recommandé ! « 

Kris Derks, crimezone.nl

L’œuvre de Bob Van Laerhoven est reconnu comme excellent : en 2007 il gagnait le prix Hercule Poirot pour le meilleur roman policier littéraire en Belgique avec La Vengeance de Baudelaire.  Dans Retour à Hiroshima, Van Laerhoven montre qu’il a une “antenne” speciale pour la société Japonaise en 1995 et pour la culture  “budo” qui a des racines très forts dans les âmes des Japonais.  La tension monte spectaculaire et la bombe nucléaire Little Boy en 1945 joue un role sinistre dans ce roman distinctif et très particulier. Une réussite fénomenale!

Jos Van Cann, thrillerboek.nl

 « La narration plutôt lente, au fil de laquelle tous les personnages finissent par se croiser, ne gêne en rien la subtilité avec laquelle l’histoire nous apparaît dans sa globalité. À propos de chacun de ses protagonistes qu’il ne nous ‘‘dévoile’’ qu’au compte-gouttes, Van Laerhoven prend souvent son lecteur à contre-pied. Le roman n’en a que plus de ressort. L’auteur met par ailleurs un tel talent à fouiller ses personnages, dont certains sont pour le moins étranges et marquants, qu’on a l’impression, à la lecture d’un nouvel élément, de soulever un bout du voile du mystère. Hiroshima est l’un de ces personnages centraux. On respire encore à vrai dire dans cette ville les effets de la bombe atomique. Cette toile de fond génère un climat assez sombre qui confère encore plus de profondeur à l’histoire. De toute évidence, l’auteur s’est très bien documenté sur le Japon du milieu des années 1990. Il en résulte un fort caractère d’authenticité permettant aux différents fils de la trame d’être bien autre chose qu’une simple succession d’événements situés dans une quelconque ville. Bref : ce roman se révèle incontournable pour tout amateur de suspense désireux de quitter par moments les chemins battus. »

Wim Van Loock, www.alibimagazine.be

Traductrice Marie Hooghe: extrait de son rapport de lecture

Un roman très riche, très bien écrit et superbement construit. Mais il faut avoir le cœur bien accroché car certaines scènes sont proprement insupportables.

L’intrigue policière s’insère dans un tableau très complet du Japon et une vision toute personnelle (et sans doute sujette à caution) de ce pays.

Comme chez Fred Vargas par exemple, l’intrigue est importante mais toute la force du roman réside dans la caractérisation des personnages et le portrait d’une société. 

 Au départ, le lecteur se trouve confronté à une foule de récits (où il risque de se perdre !) qui semblent n’avoir aucun lien entre eux, à des personnages qui ont tous quelque chose d’étrange, de spécial (tout particulièrement d’un point de vue sexuel). Petit à petit, tous ces récits se relient, ces personnages s’enchevêtrent et forment un tout auquel rien ni personne n’échappe.

Fragment Возвращение в Хиросиму – Terug naar Hiroshima (PDF)

Fragment Return to Hiroshima – Terug naar Hiroshima (PDF)



 

Regardez le vidéo

facebook twitter hyves mail

Share